Cheffe du projet de recherche Lungscreen IA
Diplômée en 2013
Spécialité Mathématiques appliquées et modélisation

Quel a été votre parcours de formation d’ingénieur à Polytech ?

Après une prépa PCSI*/PSI**, j’ai intégré l’une des écoles du réseau Polytech par le concours e3a, avec pour spécialité Mathématiques appliquées et modélisation. Très vite, mes différents stages m’ont permis d’identifier mes centres d’intérêt : le domaine médical et les nouvelles technologies (kinect, eye tracker, etc.). Lors de ma dernière année, j’ai donc tout naturellement choisi la filière Signal pour la Santé Traitement d’Images et Multimédia (SSTIM). J’ai été diplômée en 2013 en étant major de promotion puis j’ai poursuivi avec un doctorat en informatique, spé­cialisé dans l’indexation des images par le regard, que j’ai soutenu en 2017.

En quoi consiste votre métier ?

Initialement ingénieure de recherche depuis 2018, je suis actuellement cheffe de projet de recherche collaboratif soutenu par l’Idex UCAJEDI. L’objectif scientifique est de proposer un système d’aide au diagnostic pour le dépistage du cancer du poumon, basé sur des algorithmes en Intelligence Artificielle (IA). J’ai collaboré avec des radiologues du CHU de Nice pour identifier les besoins métiers afin de déterminer une stratégie IA pertinente et de l’implé­menter. Les premiers résultats prometteurs m’ont permis d’obtenir divers financements complémen­taires pour poursuivre mon travail. Je suis fière d’avoir fait évoluer un projet avec un enjeu aussi important pour la santé et d’avoir osé prendre des responsabilités pour l’ancrer dans une dynamique de croissance intéressante pour UCA. À terme, il est prévu de créer une start­up dans laquelle j’apporterai mon expertise scientifique. Ingénieure diplômée depuis maintenant 8 ans, avez-vous conservé des contacts avec le réseau Polytech ? Présidente de l’association des anciens durant trois ans de l’une des écoles Polytech, j’ai échangé activement avec les autres membres du réseau. Beaucoup d’initiatives ont vu le jour pour faciliter les échanges entre étudiants et Alumni pour un par­tage d’expériences mais aussi pour mettre en valeur le diplôme Polytech. Je suis convaincue du pouvoir de diffusion des connaissances dans notre déve­loppement professionnel mais surtout personnel. Le réseau Polytech offre un cadre propice au déve­loppement de compétences complémentaires, d’esprit d’équipe, d’autonomie et de créativité, notam­ment par la valorisation des projets des étudiants.

Que vous a apporté le réseau Polytech au regard de vos expériences ? Quels sont les points forts de la formation ?

Tout d’abord, il représente un réseau profession­nel solide permettant le partage d’expériences. Les points forts de la formation sont la qualité des ensei­gnements et des intervenants, les projets de fin de semestre et l’aide à la recherche de stage notam­ment par l’organisation de job dating. Enfin, mon expérience au sein de l’association des anciens m’a donné envie de m’impliquer dans d’autres activités associatives, notamment en incitant les femmes en data science à partager leurs expériences et oser mettre en valeur leur travail pour montrer l’exemple aux futures générations


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder
Aller au contenu principal